2013

2012

FANTÔMES // PARADE OUVERTURE LILLE 3000

Sollicité par Didier Fusillier, directeur de Lille 3000, pour participer à la parade d’ouverture de « Fantastic », le 6 octobre, dans la capitale nordiste, le créateur de mode, curieux et passionné, a présenté une performance sur le thème des fantômes, version pop noire, mise en scène par Art Point M, au son de l’artiste électro Mr Nô.
Diffusé le 6 octobre en direct sur écrans géants sur la Grand’Place de Lille, Jean-Charles de Castelbajac peint des encres noires au rythme de l’électro de Mr Nô, jeune Clermontois qu’il qualifie de «prodige » et qui a composé une pièce de musique originale pour l’événement, tandis que des machines à fumée parfument la foule d’effluves de violette. «Nous vivons dans une époque sinistre et difficile. Je veux emmener les gens dans une autre dimension», explique le créateur. Pour illustrer le fantastique, il a choisi les fantômes, en écho à une époque sombre, où “le pire semble à venir », dit-il. « Une pop noire, gothique » qui se décline sur les 150 costumes qu’il a dessinés. « Mon propos est d’amener les gens à une réflexion, un trouble ». Son ami Didier Fusillier, responsable de la Maison des Arts et de la Culture de Créteil, qui l’avait emmené sur un projet d’art vivant avec le groupe Nouvelle Vague il y a un an, a de nouveau fait appel à lui. Un casting, ouvert à tous dès 16 ans, a permis de sélectionner 80 personnes pour le défilé, dont quelques jeunes mannequins de Lille. Les 3000 tuniques griffées du créateur, proposées au public au prix modique de 2 euros, se sont arrachées en moins de trois jours, dès le 1er septembre, à La Gare Saint Sauveur. Lille 3000 rappelle à Castelbajac les Journées Mondiales de la Jeunesse de 1997 où le pape Jean-Paul II l’avait félicité pour avoir « utilisé la couleur comme ciment de la foi et de l’espérance“. Il avait dessiné des tenues colorées pour les membres du clergé, ainsi qu’un million de t-shirts pour les jeunes.


2011

LVQR // CHEESE FICTION

La Vache Qui Rit fête son anniversaire avec allégresse et poésie.
Atmosphère de cartoon onirique pour Cheese Fiction, film court de Nanda Fernandez Brédillard à regarder en boucle. Paris, la voix de Jean-Charles de Castelbajac, un jeu de pistes graphique, et la musique originale d’Arnaud Fleurent-Didier. Joli générique, en attendant les images d’une collection à découvrir le 15 novembre à la Gaîté Lyrique.

 


CEREMONY // NOUVELLE VAGUE X JC DE CASTELBAJAC // MAC CRETEIL

« J’utilise Nouvelle Vague comme une machine à remonter le temps pour un voyage jusqu’aux années 80 aux couleurs pop/sombres d’une décennie glamour et crépusculaire. » Jean-Charles de Castelbajac
« Le fantôme en a marre d’entendre dire qu’il n’existe pas, il va leur faire voir a tous ces vivants ce que c’est qu’une apparence, quand elle apparait vraiment. Le fantôme a du vague à l’âme, il ne sait plus très bien où il commence et où il finit. Le fantôme est-il de droite ou de gauche, le fantôme s’en fout, il est de l’au-delà. Le fantôme a horreur des sentiments pourris, le fantôme aime le vide, parfois, ce fantôme en a marre de tout ça, mais plus souvent le fantôme se marre, il laisse aux humains ce mirage, croire à la réalité. » Robert Malaval
Plus de trente ans après sa disparition, le texte de Robert Malaval lu par sa petite fille Edween résonne sur la scène de la MAC Créteil. Ici pendant plusieurs jours, en 1980, Malaval a jeté son énergie sur ses toiles éclaboussées de paillettes. C’est en souvenir de cette performance que son ami Jean-Charles de Castelbajac évoque la présence/absence du peintre.
Le crépitement incandescent d’un feu follet, l’éclair d’un archer luminescent… et dans la lueur des faisceaux de lampes qui balaient la scène, le son rock, intense, d’un riff de guitare. Sont-elles venues pour la Ceremony ces deux femmes coiffées de voiles ? Qui sont ces compagnons livides venus les rejoindre ?
Les spectres dansent un Black Sabbath psychédélique, ou peut-être sont-ce seulement des ombres… La musique réveille le passé : hier, aujourd’hui, demain, tout se confond dans un climax obscur, traversé parfois par un choeur de Super Malaval, ou l’éclat, au loin, d’un violoncelle.
Ce soir, nos émotions sont comme des esprits qui errent dans les ténèbres. La peur nous accompagne de l’autre côté.
Jean-Charles de Castelbajac est un créateur à l’inspiration libre et multiple, intervenant aussi bien dans le champ de la mode, du design, ou des arts. Nouvelle Vague est un projet musical de Marc Collin et Olivier Libaux qui propose une relecture originale des standards du répertoire Punk et New Wave. Sur scène, Mareva Galanter et Liset Alea incarnent en chanteuses égéries l’esthétique sombre et dandy du groupe.


2010

2005